06 octobre 2013

"Tous ensemble pour Fiona"

Une quinzaine de marches sont organisées ce week-end (6 octobre 2013) dans toute la France pour rendre hommage à Fiona, la petite fille qui a disparu en mai dernier. De nombreuses personnes, émues par la mort de cet enfant dont la mère et le beau-père ont avoué la mort la semaine dernière-, ont décidé de défiler dans les rues de Paris, Rouen, Marseille, Bessan etc.

À Clermont-Ferrand, la coorganisatrice de la marche la plus emblématique, Laura Boudurge, prévient: pas de grand discours, pas de prise de position: "Ce n'est que pour Fiona", ce n'est "ni pour la maman, ni pour le beau-père. Dans le message 'pour Fiona', sur la banderole, tout est dit", explique-t-elle

Une précision importante, puisque de nombreux habitants, qui avaient pris part aux recherches, s'étaient sentis trahis par les dernières révélations des parents.En garde à vue, la mère et le beau-père de Fiona avaient avoué avoir menti sur la disparition de la petite fille. Ils ont finalement reconnu la mort de Fiona, la mère accusant Berkane Maklouf, le beau-père, d'avoir porté un "coup mortel" à la fillette, alors que lui évoque "un accident domestique". 

L'opération, baptisée "tous ensemble pour Fiona", a été créée notamment pour récolter les messages et dessins qui seront ensuite adressés au père biologique de Fiona, qui ne prendra pas part à la marche. 

Cécile Bourgeona été mise en examen le 26 septembre pour quatre délits parmi lesquels "non assistance à personne en danger" et "recel de cadavre" tandis que son compagnon Berkane Maklouf est poursuivi pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner". 

 

Posté par Henri D à 18:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,